Radio Primitive

À l'antenne
...
Radiobook durée : 29:19

Récit recueilli et transmis par J. et M.C. Vigouroux

Ce témoignage écrit a été déposé aux Archives départementales de la Marne en 1993. Il fut également publié dans « Le petit journal de Sainte-Ménehould et ses voisins d’Argonne » en été 2022.

La famille Ksiazenicer habitait au 6 avenue Kellermann à Sainte-Ménehould. La mère Syma Ksiazenicer a été arrêtée le 9 octobre 1942 puis envoyée vers la mort au camp de concentration d’Auschwitz.

En 1990, une plaque a été dévoilée à Sainte-Ménehould à l’issue d’une cérémonie émouvante à laquelle j’avais été conviée. Pourquoi doit-on dévoiler une plaque ? Parce que ce geste symbolique empêche un autre voile de retomber sur les faits qu’on préfère cacher ou taire. Les noms gravés dans la pierre interdisent désormais à la mémoire collective de les effacer. Le nom se répète huit fois, Finkelstein. Une famille juive entièrement anéantie. Le dernier nom, Syma Ksiazenicer, est celui de ma mère.

classé dans :