Radio Primitive

L'Égrégore durée : 56:39

Émission du 18/10/2021

Dans l’émission de ce jour, nous recevons Jean-Bernard Gervais auteur du livre : AU ROYAUME DE LA CGT La résistible ascension de Philippe Martinez, chez Michalon éditeur. En sa compagnie, nous revenons sur les motivations qui l’ont poussée a l’écriture de cet ouvrage et la situation au sein de la Confédération Générale du Travail.

Jean-Bernard Gervais est journaliste et sympathisant cégétiste intègre les rangs de la Confédération générale du Travail fin 2016, comme conseiller en communication. Il va rapidement de désillusions en désillusions dans un milieu où se mélangent incompétence et défense des intérêts de boutique, voire personnels. Son récit illustre, parfois avec férocité, les dérives bureaucratiques qui sont le quotidien au sommet de l’appareil CGT. Les affichages antisexiste, antiraciste, parfois difficilement partagés par l’ensemble des militantEs, ne traversent en tout cas manifestement pas la totalité du corps militant constitué par les 200 personnes dont 50 conseillers et cinq cadres qui travaillent au siège de la confédération, à Montreuil. Le droit du travail, les droits des salariéEs y sont tout aussi malmenés que dans une entreprise ordinaire. Au siège de la CGT, à Montreuil, se côtoient des «camarades» sans morale, des militants nostalgiques et des opportunistes sans états d’âme, évoluant dans un climat de crainte et de jalousie. Durant deux ans, il sera ainsi le spectateur impuissant de la lente, mais inexorable perte de vitesse de la CGT, grevée par ses échecs consécutifs.

Sur le terrain du combat social, force est de constater que la lutte se fait désormais ailleurs, au sein de corporations et de secteurs mieux organisés et plus déterminés, bien éloignés des querelles et mesquineries de la direction de la Confédération.

classé dans :